Comprendre votre stomie

Votre stomie est unique, tout comme vous l'êtes. La taille et la forme de la stomie est variable. Elle peut être ronde, ovale ou irrégulière. Elle peut être plus ou moins en protrusion ou rester à plat sur votre peau.

Les stomies ont des points communs. Toutes les stomies doivent être brillantes, humides et de couleur rouge, comme l'intérieur de votre bouche. Une stomie n'a pas de terminaisons nerveuses, elle ne transmet donc pas la douleur ou d'autres sensations. Cependant, elle contient des vaisseaux sanguins et peut légèrement saigner si elle est irritée ou subit des frottements. C'est un phénomène normal, mais si le saignement se prolonge ou si du sang passe à travers votre stomie, contactez le professionnel de santé qui vous suit.

Le choix du meilleur appareillage dépend de votre type de stomie et des caractéristiques de votre stomie.

Conseils diététiques et nutritionnels

Manger représente une part importante des critères de qualité de vie. Rassurez-vous, avoir une stomie ne doit pas vous empêcher d'apprécier la bonne nourriture.

Il n'existe pas de règles diététiques spécifiques pour les personnes stomisées. Cela peut prendre cependant un peu de temps pour trouver ce qui vous convient.

Vous pouvez manger ce que vous voulez lorsque vous le souhaitez, pourvu que l'équipe médicale qui vous suit vous y autorise. Voici quelques recommandations générales :*

  • Mangez à heure fixe (matin, midi et soir)
  • Buvez beaucoup d'eau
  • Mâchez bien les aliments
  • Demandez à l'infirmière stomathérapeute ou au diététicien si vous avez besoin de prendre des vitamines.
  • Après l'opération, essayez un nouvel aliment à la fois, en petite quantité. En cas de problème (des gaz par exemple) vous pouvez faire les ajustements simples qui fonctionneront dans votre cas.
  • N'oubliez pas que la nourriture doit rester un plaisir. C'est le plus important !

1: Diet Reference: Ostomy Nutrition Guide. University of Pittsburgh Medical Center Web site.http://www.upmc.com/patients-visitors/education/nutrition/Pages/ostomy-nutrition-guide.aspx Accessed May 23, 2016.

Entraînement

Vous adorez jouer au tennis ou au golf ? Vous trouvez qu'il n'y a rien de mieux que le footing, le yoga ou la piscine ? Excellent ! Avoir une stomie ne doit pas vous empêcher de rester en forme.

Avec la permission du professionnel de santé qui vous suit, vous pouvez reprendre la plupart des sports et activités que vous aimiez avant votre opération. Les seules exceptions possibles sont les sports de contact (ex. la boxe, la lutte) à cause du risque de blessure de la stomie résultant d'un choc violent.

Parmi les personnes vivant avec une stomie, on retrouve des coureurs de fond, des haltérophiles, des skieurs, des nageurs qui pratiquent la compétition et bien d'autres sportifs amateurs et professionnels. Et si vous ne pratiquiez pas de sport avant votre opération, c'est le bon moment pour vous y mettre.

Voici quelques conseils pour reprendre le sport et les autres activités physiques :

  • Commencez doucement et allez à votre propre rythme. Vos muscles abdominaux ont besoin d'une période de reconstitution après l'opération. Le professionnel de santé qui vous suit peut vous indiquer quand et comment recommencer une activité physique.
  • Choisissez une activité qui vous plaît et que vous pouvez intégrer dans votre emploi du temps, que vous pratiquerez au moins trois fois par semaine au cours de séances de 30 à 60 minutes minimum.
  • Pour une expérience plus agréable, videz votre poche avant de vous entraîner. Assurez-vous également que votre support est en place depuis au moins une heure avant d'être en contact avec l'eau ou de commencer toute activité qui provoque de la transpiration.
  • La plupart des appareillages pour stomie résistent à l'eau, même pour la natation.
  • Pour les nageurs : recouvrez l'ouverture de votre filtre déodorant avec un cache filtre pour éviter que l'eau n’entre dans la poche. Vous pouvez retirer le cache une fois sec.
  • Vous voulez vous relaxer dans un sauna ou un spa ? Aucun problème, tant que vous avez l'accord du professionnel de santé qui vous suit. Un sparadrap résistant à l'eau autour de votre support peut aider à protéger l'adhésif.